Accordez-vous aux phases de la Lune

En adaptant votre pratique du yoga aux phases de la Lune, vous vous mettrez à vivre au rythme de la nature. Alors, n’hésitez plus et imprégnez-vous de l’énergie de la Lune, de toute sa symbolique – et peut-être même des touches de magie qu’elle insuffle.

La Lune a de multiples facettes. L’un de ses visages – la pleine Lune – a quelque chose de féérique et de puissant : les loups-garous hurlent et les sorcières voltigent sur leurs balais et dansent à sa vue. Les religions primitives l’honorent, elle et ses déesses. Son influence est partout : elle rythme la menstruation des femmes, affecte la fertilité, déclenche des insomnies et joue un rôle essentiel en astrologie.

De concert avec le Soleil, elle gouverne aussi l’eau – d’ailleurs, son rôle dans les marées est bien connu. Mais elle est également prise en compte dans les préceptes de l’agriculture biodynamique, où l’on s’accorde aux phases de la Lune. En effet, elle aurait une influence sur l’eau et la sève des plantes, et donc sur la manière de les cultiver. Quant au corps humain, constitué pour plus de la moitié d’eau, il serait donc logique que la Lune l’affecte lui aussi via son “système hydraulique”. Par exemple, on transpire plus quand la Lune est décroissante. Et par conséquent, on se détoxifie aussi plus facilement. Alors que durant la phase croissante de la Lune, on absorbe mieux les liquides et on assimile plus facilement les nutriments.

La Lune symbolise aussi la féminité douce, la créativité et la fertilité. Son ventre s’arrondit, tout comme l’utérus, jusqu’au moment de l’ovulation. Ensuite, elle s’amincit de nouveau. Si votre cycle menstruel est en phase avec la Lune – comme l’était celui de nos ancêtres féminines –, cela veut dire que vous aurez vos règles à la Lune noire (à la fin de la phase décroissante) et à la nouvelle Lune. C’est un excellent moment pour vous retirer du monde, méditer, vous tourner vers l’intérieur et honorer la Lune. Tandis que la pleine Lune représente au contraire une fête exubérante : le moment où vous ovulez, où vous créez et où, traditionnellement, vous donnez naissance à vos enfants.

Éprise de la Lune

En réalité, peu de femmes occidentales ont un cycle menstruel synchronisé sur la Lune. Pourquoi ? La faute à l’éclairage électrique, aux horloges et aux agendas. La science a d’ailleurs démontré qu’il n’y a pas plus de naissances au moment de la pleine Lune que durant le reste du mois, pas plus d’accidents de voiture et que les coups de folie dus à la pleine Lune ne sont que fiction.

Et pourtant, il peut être intéressant d’observer ce qui se passe lorsqu’on adapte son rythme aux phases de la Lune et qu’on détermine dans quelle mesure le corps, l’humeur (et le cycle menstruel) sont influencés par la Lune. Tamara Moana, professeure de Yoga de la Lune, s’est éprise de la Lune il y a sept ans. Elle a commencé à participer à des rassemblements de femmes, appelés Cercles de pleine Lune. Elle a découvert l’énergie lunaire, et les différentes façons de s’en imprégner. « Mon cheminement spirituel a commencé avec les sciences occultes – le chamanisme et la sorcellerie. »Aujourd’hui, elle combine ses deux amours – la Lune et le yoga. Tamara compare le cycle lunaire aux saisons : « La nouvelle Lune est comme le printemps, qui débute dans la fraîcheur et le renouveau, tandis que la pleine Lune représente l’été à son zénith. Pendant la phase de la Lune décroissante, on se défait de ce dont on n’a plus besoin, comme les arbres se défont de leurs feuilles à l’automne. »

Créez votre propre rituel lunaire

Avant d’accomplir un rituel, prenez le temps de vous purifier : prenez une douche ou brûlez un bâton à fumigation de sauge blanche ou du palo santo (un “bois sacré” aromatique d’Amérique latine, à trouver dans les magasins bio). Pratiquez ensuite un exercice qui vous ancre à la Terre, comme la Guirlande (Malasana). Ensuite, asseyez-vous confortablement et concentrez-vous sur votre souffle. Évacuez toutes les pensées et les tensions de la journée. Revenez à l’instant présent. Une fois que vous vous sentez alerte et détendue, vous pouvez commencer votre rituel.

 

Texte : Drees Koren ; Photographies : Harold Pereira ; Illustrations : Lisa Junius

La série en images

  • Phase lunaire : La Nouvelle Lune

    Quand les tout premiers rayons du Soleil se reflètent sur la Lune, c’est comme un des tout premiers jours de printemps après un rude hiver : une phase lunaire subtile mais resplendissante. L’idéal ? Méditer, trouver l’inspiration et se tourner vers l’intérieur grâce au Yin Yoga.

    Rituel : La méditation du cœur

    Asseyez-vous, détendue et dos droit. Joignez les mains devant le cœur. Expirez longuement et profondément par la bouche, puis inspirez longuement et profondément par le nez. Continuez ainsi pendant quelques minutes. Sentez l’endroit où vos pouces touchent votre sternum, et connectez-vous à votre cœur. Imaginez que vous inspirez et expirez par le cœur. Continuez ainsi pendant quelques instants. Ensuite, choisissez une qualité que vous aimeriez renforcer en vous. Exemple ? Sérénité, amour, compassion… Repensez à un moment où vous avez remarqué cette qualité en vous. Qu’avez-vous ressenti exactement, quelles sensations ont émergé ? Ensuite, mettez ce souvenir de côté et répétez la qualité en silence, tel un mantra, en continuant d’inspirer et d’expirer par le cœur. Au bout de quelques minutes, retrouvez une respiration normale. Restez assise un moment, en silence.

    Posture : Le Cigne (Eka Pada Rajakapotasana)

    Commencez en posture de la Table, à quatre pattes, mains et genoux à largeur d’épaules et de hanches. Ramenez le genou droit vers l’avant, derrière le poignet droit. Tournez le mollet droit vers l’intérieur à un angle de 45°, en rapprochant le pied droit de la hanche gauche. Baissez les hanches en repoussant la jambe gauche en arrière. Contractez vos muscles abdominaux et relevez lentement le haut du corps. Détendez les épaules et les bras. Sentez vos hanches s’assouplir. Attention : restez bien centrée entre les deux hanches. Tenez la posture pendant 1 à 3 minutes. Répétez avec l’autre jambe.

  • Phase lunaire : la Lune croissante

    Quand le croissant de la Lune s’épaissit jusqu’à reproduire la courbe d’un p imaginaire, c’est le signe qu’elle est en phase croissante. Votre niveau d’énergie augmente, vous êtes pleine de vigueur et vous avez envie de réaliser des projets et d’accomplir des choses. C’est l’époque idéale pour passer à l’action. En phase croissante, privilégiez les exercices de yoga (yang) vigoureux, comme on en trouve en Vinyasa ou Yoga Ashtanga. Celui que Tamara préfère ? La série des Guerriers.

    Rituel : La bougie à souhaits

    Matériel : une bougie blanche, une huile végétale, comme de l’huile d’amande douce, et une huile essentielle.

    Joignez les mains devant le cœur en posture de prière. Sur quoi voulez-vous vous concentrer durant le(s) prochain(s) mois ? Que désire votre cœur ? Trouvez un mot qui résume votre intention et répétez-le en silence, comme un mantra, tout en imaginant l’instant où vous aurez atteint votre but : où êtes-vous, que voyez-vous, avec qui vous trouvez-vous ? Quelles émotions émergent en vous ? Quels sentiments ? Évacuez tous vos doutes et toutes vos peurs. Au bout de quelques minutes, ramenez votre attention vers l’endroit où vous vous trouvez et ouvrez lentement les yeux. Versez un peu d’huile végétale, additionnée de quelques gouttes d’huile essentielle, dans vos mains. Frottez l’huile sur toute la bougie, tout en répétant le mot qui résume votre intention. Allumez la bougie durant les premiers jours de la Lune croissante, afin que votre intention devienne réalité.

    Posture : Le Guerrier II  (Virabhadrasana II)

    Placez-vous debout, en Montagne. Faites un grand pas en avant avec le pied gauche et écartez les jambes. Fléchissez la jambe avant et positionnez le genou légèrement en avant ou juste au-dessus de la cheville. La jambe arrière est tendue. Levez les bras et détendez les épaules. Expirez en tournant le haut du corps d’un quart de tour vers la droite. Tendez le bras gauche en avant et le bras droit en arrière. Les bras sont actifs, les épaules détendues. Rapprochez les omoplates pour ouvrir l’avant de la poitrine. Concentrez votre regard sur la main avant. Quel est votre objectif pour le mois à venir ?

  • Phase lunaire : la pleine Lune

    Lorsque la Lune est parfaitement ronde dans le ciel, c’est le signe qu’elle a atteint son apogée. Votre énergie est à son point culminant. Vous vous sentez joueuse et fringante. La nuit, vous vous unissez pour célébrer la vie. Mais la pleine Lune peut aussi vous rendre un peu délirante, ou tellement frénétique que vous n’arrivez plus à dormir. Pratiquez un yoga relaxant, comme le Yin Yoga. Les flexions avant aident le système nerveux à s’apaiser. Les exercices qui ancrent à la Terre permettent à l’excès d’énergie de quitter la tête pour redescendre dans le corps. En Yoga Ashtanga, on ne fait pas de yoga durant la pleine (et la nouvelle) Lune.

    Rituel : Préparer de l’eau de Lune

    Matériel : une bouteille en verre remplie d’eau, du papier, un stylo et du ruban adhésif.

    Faites ce rituel le soir. Asseyez-vous, détendez-vous et prenez la bouteille d’eau dans vos mains. En méditant, passez brièvement en revue le mois passé. Quelle direction avez-vous prise ? Voulez-vous poursuivre le même chemin ou non ? Que va-t-il se passer si vous continuez sur cette bonne voie ? Résumez votre intention en un mot. Où êtes-vous, quels sentiments et émotions émergent en vous ? Ensuite, revenez à l’instant présent, écrivez votre intention sur une feuille de papier et collez-la sur la bouteille. Posez la bouteille, bouchée, à la lueur de la pleine Lune pour la charger. Ensuite, buvez quotidiennement quelques gorgées de cette eau pour soutenir la direction que vous avez choisi de prendre.

    Posture : Le Diamant (Vajrasana)

    Placez-vous debout sur le tapis. Inspirez et déplacez lentement le poids de votre corps sur l’avant de vos pieds puis montez sur les orteils. Expirez et reposez les pieds au sol en ramenant de nouveau le poids du corps sur l’ensemble des pieds. Répétez 5 fois. Accroupissez-vous, talons levés, jambes jointes. Écartez les orteils et pressez-les au sol. Inspirez puis, à la prochaine expiration, posez les deux genoux devant vous, par terre. Vous pouvez éventuellement rester un moment dans cette position, mains au sol. Pour un étirement plus intense, contractez vos muscles abdominaux et venez lentement vous asseoir sur vos talons. Tenez la posture pendant au moins 7 temps. Avancez pour sortir de la posture, soulevez les orteils et secouez les pieds. Terminez en posture de l’Enfant.

  • Phase lunaire : La Lune décroissante

    Quand le croissant de la Lune forme un d, cela veut dire qu’elle est en phase décroissante. Après avoir atteint son paroxysme, elle commence subtilement à se mettre en retrait. C’est un moment parfait pour faire la même chose. Abandonnez tout ce dont vous n’avez pas besoin. Vous êtes dans une période de transformation. Et parce que votre corps évacue plus facilement les choses, c’est le moment idéal pour faire une détox.

    Rituel : La transformation

    Matériel : de la sauge, du palo santo, un bol résistant au feu ou une coquille d’ormeau, du papier et un stylo.

    Avant de commencer ce rituel, faites une courte méditation. Joignez les mains devant le cœur et connectez-vous à votre cœur. Qu’est-ce qui vous fait obstacle sur votre chemin de vie ? De quoi ou de qui aimeriez-vous libérer – avec bienveillance ? Écrivez sur une feuille de papier ce dont vous aimeriez vous libérer ou ce que vous aimeriez transformer. Prenez un moment pour passer en revue les notes que vous avez prises. Que se passera-t-il lorsque vous y serez parvenue ? Méditez sur ce sujet. Et libérez-vous avec bienveillance. Souriez. Ouvrez les yeux. Faites brûler la sauge et le bâton de palo santo, et posez la feuille de papier dans le feu. Observez la manière dont le papier s’enflamme. Laissez la fumée tourbillonner autour de votre corps. Ainsi, vous purifiez votre champ énergétique.

    Posture : La Torsion allongée
    (Jathara Parivartanasana)

    Allongez-vous sur le dos. Repliez vos jambes vers vous, à un angle de 90°. Les bras sont légèrement fléchis et détendus le long du corps, la paume des mains vers le haut. Inspirez, puis expirez en posant les deux jambes à gauche. Tournez le visage vers la droite, pour une torsion allongée complète. Visualisez la manière dont vous vous essorez telle une éponge, créant ainsi de l’espace en vous-même. Tenez la posture pendant 2 minutes. Répétez de l’autre côté.

  • Phase lunaire : La Lune noire

    La phase de la Lune noire dure peu de temps et diffère à peine de la nouvelle Lune. Pourtant, d’après Tamara, ces deux phases sont aussi différentes que le jour et la nuit. La Lune noire, à la fin de la Lune décroissante, marque un tournant. L’énergie est au plus bas et on se sent parfois apathique. La Lune est entièrement tournée vers l’intérieur, et l’idéal est de suivre son exemple. « La Lune noire est un moment d’introspection et de réflexion. Et une période propice à un yoga paisible. »

    Rituel : la douche en pleine conscience

    Matériel : suffisamment de temps, vos produits préférés pour la douche.

    Prenez le temps de prendre une longue douche. Préparez vos produits pour la douche, soigneusement pour être pleinement dans l’instant présent, et prenez votre douche en y accordant toute votre attention. Sentez l’eau chaude couler sur votre peau, l’odeur délicieuse de votre shampoing. Frictionnez-vous de la tête aux pieds (attention au visage). Lavez-vous les cheveux avec attention et faites-vous un léger massage du crâne. Savourez toutes les sensations. Si vous sentez que vous vous laissez distraire, concentrez-vous de nouveau sur ce que vous êtes en train de faire. Séchez-vous avec grande attention. Choyez votre peau en utilisant une huile nourrissante et enfilez vos vêtements les plus confortables. Savourez la paix profonde que vous ressentez.

    Posture : Le Papillon penché (Baddha Konasana B)

    Asseyez-vous sur le tapis, dos droit. Pressez les plantes des pieds l’une contre l’autre, les jambes formant un losange. Inspirez. À la prochaine expiration, arrondissez le dos, vertèbre par vertèbre, et penchez-vous lentement en avant. Attrapez vos orteils ou vos chevilles. Menton vers la poitrine, détendez lentement tout le haut du corps. Tenez la posture pendant 1 à 2 minutes.

Artboard 1

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :

Newsletter

Restez au courant des nouvelles parutions de Yoga magazine