Invitation à l’ouverture du cœur de Catherine Saurat-Pavard

Avec le retour du soleil, l’envie de sortir, de se retrouver entre amis se manifeste, tout particulièrement avec l’énergie des Gémeaux. Signe d’air, l’élément du cœur, le passage du soleil dans ce signe du 21 mai au 21 juin attise la curiosité, les envies de légèreté voire de changement. À l’image de ce signe double, durant cette période, il nous est également proposé de découvrir nos dualités, d’accueillir l’imprévu, d’apprendre à mieux se connaître, d’accepter nos contradictions, de choisir et de trouver l’unité.

Dans Yoga magazine 19, Catherine Saurat-Pavard partageait une série de Yoga Kundalini intitulée « Kriya pour l’ouverture du cœur » : se libérer des pensées et confusions inutile, profiter pleinement de cet élan d’énergie estivale et se recentrer. Pour compléter la série publiée dans le magazine et vivre pleinement l’ouverture du cœur, Catherine revient sur 2 éléments inédits : une posture d’échauffement, la Grenouille, et nadi shoddhana, la respiration alternée, avant la méditation.

  1. Pour s’échauffer : la Grenouille

De la posture à quatre pattes, je pose mes orteils au sol et rapproche mes talons l’un de l’autre. Le poids de mon corps bascule légèrement sur les bouts des doigts à l’avant. À l’inspiration, je lève le bassin vers le ciel, le nez vers les genoux, en maintenant les talons entre eux et décollés du sol. À l’expiration par le nez, je reviens dans la posture de départ en souriant. Le sourire est indispensable dans cet exercice, sans quoi il n’a aucune efficacité. À répéter plusieurs fois rapidement pendant 1 à 2 minutes.

À noter : Plus l’exercice s’enchaîne, plus il est facile.

La grenouille ainsi réalisée permet d’harmoniser l’énergie du triangle inférieur (les trois premiers chakras) activant ainsi confiance et créativité. Elle équilibre l’énergie du triangle inférieur et stimule sa remontée vers le triangle supérieur, ce qui en fait un très bon exercice préparatoire pour la série de l’ouverture du cœur.

 

       2. Méditation

Après cette connexion, je peux m’installer en méditation : en inspirant par le nez, je fais vibrer le mantra Sat (la vérité) dans ma tête ; en expirant par le nez, je vais vibrer le mantra Nam (l’identité). 3 minutes ou plus, en alternant les narines. Puis je m’allonge pour la relaxation.

 

 

Après m’être étirée, je viens me rasseoir en posture simple et frotte mes paumes de main l’une contre l’autre activement, puis je rapproche mes mains en prière contre le sternum avant de chanter un long Sat (environ 7 secondes) un court Nam (2 secondes) trois fois pour fermer l’espace.

Ce chant active une vibration particulière dans l’espace de mon champ magnétique et me rappelle à mon intention d’exprimer cette vérité à travers ce que je fais ou dis tout au long de la journée.

Photographies : Gwladys Louiset

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Artboard 1

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :

Newsletter

Restez au courant des nouvelles parutions de Yoga magazine