La respiration du cœur

La méthode de cohérence cardiaque en quatre étapes, pour se reconnecter au cœur et faire grandir la joie.

Dans son petit bureau au Centre Élément, à Paris, Xavier Chabeur conduit des “bilans énergétiques” : des séances au cours desquelles on établit une cartographie énergétique du corps. Le but ? Rétablir l’équilibre et repartir avec des clés concrètes pour se sentir plus en phase avec soi-même. Xavier, en fait, est un coach de l’énergie ! L’outil favori de ce passionné de physique quantique ? La respiration. Selon lui, c’est dans la cohérence cardiaque que réside la clé de notre guérison. 

La série en images

  • Étape 1

    Installez-vous dans une position assise confortable. Vous pouvez garder les yeux ouverts et fixer un point en face de vous : cela vous évitera de partir dans vos pensées.

    Respirez profondément et prenez conscience de votre état actuel : suis-je en état de stress ou de calme, quelle émotion domine, ma respiration est-elle fluide et homogène ou en décalage ?

    « Prendre conscience de son état actuel est très important pour quantifier ses progrès et développer son ressenti. »

  • Étape 2

    Centrez votre attention sur la zone du cœur en imaginant que vous respirez à travers. Pour mieux la ressentir, vous pouvez placer une main au niveau du chakra du cœur.

    « Au fur et à mesure que la cohérence s’installe, la respiration se détend et devient plus homogène. Si l’on a du mal à respirer, on peut faire de petites pauses poumons pleins et poumons vides, pour se caler plus facilement sur son rythme cardiaque. »

  • Étape 3

    Faites monter un ressenti d’émotion positive, comme la joie.

    Vous pouvez repenser à une scène joyeuse en vous concentrant sur les sensations physiques qu’elle a provoquées en vous, plutôt que sur les événements en eux-mêmes.

    « Il ne suffit pas de penser à la joie, mais avant tout de la ressentir comme si on la vivait sur le moment. On peut s’aider en pensant à des scènes particulières, mais attention à ne pas rester dans le mental. C’est notre corps qui doit ressentir la joie, et pas seulement notre tête. »

  • Étape 4

    Continuez !

    Pratiquez cet exercice trois fois par jour, ou idéalement après chaque phase de stress.

    « Maintenir un état de cohérence pendant au moins 3 minutes permet de déclencher des effets positifs pendant plusieurs heures, et surtout de bloquer la production des hormones de stress. Lorsqu’on est stressé ou fatigué, cela prendra plus de temps d’entrer en cohérence, mais une fois l’état atteint, 3 minutes suffisent. »

Artboard 1

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :

Newsletter

Restez au courant des nouvelles parutions de Yoga magazine