Rester jeune avec le Yoga des hormones

Ça s’en va et ça revient ! Le taux d’hormones féminines dans le corps ne cesse de fluctuer, tout comme leur composition. Et les émotions dans tout ça ? Bien souvent, notre humeur en pâtit. Bonne nouvelle, le Yoga des hormones permet de mieux gérer ce flux.

Séduisante, fraîche et raffinée, la professeure de yoga brésilienne Dinah Rodrigues a 90 ans. Elle est la preuve vivante que le Yoga des hormones fonctionne ! Avec une énergie que ne renierait pas une quadragénaire, elle fait connaître les bienfaits du Yoga des hormones – qu’elle a inventé – à travers le monde.

Des exercices simples qui stimulent le système endocrinien, donc la production d’hormones. Le but premier ? Augmenter le taux d’œstrogènes – qu’on appelle aussi l’hormone féminine. La production de cette hormone se met à diminuer dès 35 ans. Ce phénomène ne se remarque pas au début, mais quand survient la ménopause, une variété de symptômes physiques s’affichent : les cheveux deviennent plus fins, la peau plus sèche, les rides plus visibles. En augmentant le taux d’œstrogènes, on suspend – ou du moins on ralentit – ce processus.

Cela fait bientôt trente ans que Dinah enseigne sa série de Yoga des hormones ; elle a constaté des résultats spectaculaires. Les troubles courants liés à la ménopause – bouffées de chaleur, insomnies, épisodes dépressifs – disparaissent chez de nombreuses femmes. Même les plus jeunes femmes souffrant du syndrome prémenstruel peuvent tirer bénéfice de ce yoga : les changements d’humeur sont moins prononcés, et les règles, moins abondantes. Ce yoga aiderait aussi les femmes ayant des problèmes d’infertilité.

En collaboration avec l’université de Sao Paulo, Dinah Rodrigues cherche des preuves scientifiques de l’efficacité de sa méthode. Elle sait déjà qu’une pratique régulière offre des bénéfices indéniables : le niveau d’énergie remonte, les troubles disparaissent. Une adepte lui a un jour témoigné sa gratitude avec ces mots : « Depuis mes premières règles, j’avais l’impression d’avoir un petit être maléfique dans le ventre. Il a complètement disparu. » Ce n’est pas un hasard si ce yoga fait des émules à travers le monde entier. Testez-le par vous-même ; il vous suffira d’une demi-heure d’exercices par jour (Rodrigues les fait en moins d’un quart d’heure) pour vous sentir jeune et vive.

Texte Christel Jansen & Photographies Saskia van Osnabrugge

La série en images

  • La Torsion assise
    (Ardha Matsyendrasana)

    Vous êtes assise, jambes tendues devant vous.

    Pliez la jambe droite, entourez-la fermement de vos deux bras et pressez-la contre le milieu de votre poitrine. Pratiquez 7 respirations bhastrika, envoyez l’énergie vers l’ovaire droit puis expirez.

    Passez le pied droit par-dessus la jambe gauche tendue, posez-le par terre et tournez le haut du corps vers la droite. Entourez la jambe droite avec le bras gauche. Regardez par-dessus l’épaule droite et posez la main droite par terre, derrière votre dos. Pratiquez 7 bhastrikas et envoyez l’énergie vers l’ovaire droit.

    Tournez encore plus loin vers la droite. Placez le bras gauche tendu devant le genou droit, pressez la partie supérieure du bras gauche contre la jambe droite et attrapez fermement la cheville droite. Pratiquez 7 bhastrikas et envoyez l’énergie vers l’ovaire droit. Répétez la série à gauche, en envoyant l’énergie vers l’ovaire gauche.

  • La Demi-Pince
    (Janu Sirsasana)

    Asseyez-vous par terre, jambes tendues devant vous, puis posez le talon droit contre l’intérieur de la cuisse gauche. Le genou droit retombe vers le sol.

    Tendez les bras en l’air et tournez légèrement le haut du corps vers la jambe gauche. Expirez en vous penchant en avant, dos droit, et attrapez le gros orteil du pied gauche.

    Pratiquez 7 respirations bhastrika (voir page 50) de la manière suivante : à l’inspiration, tirez l’orteil vers vous ; à l’expiration, repoussez-le loin de vous.

    Au dernier bhastrika, tendez le pied. Sentez l’énergie circuler et envoyez-la vers l’ovaire gauche. Répétez de l’autre côté, en envoyant l’énergie vers l’ovaire droit.

  • La Prière musulmane

    Asseyez-vous sur vos talons. Glissez la jambe gauche en arrière.

    Tendez les bras devant vous et posez le front au sol, entre les bras. Le genou droit est pressé contre le milieu de la poitrine.

    Pratiquez 7 bhastrikas et envoyez l’énergie vers l’ovaire gauche. Répétez de l’autre côté, en envoyant l’énergie vers l’ovaire droit.

  • Le Diamant couché
    (variante de Supta Vajrasana)

    Allongez-vous sur le dos, pliez les jambes et glissez un coussin sous le sacrum (bas du dos).

    Croisez les jambes en tailleur et laissez les genoux retomber au sol. Entremêlez les doigts et tendez les bras au-dessus de la tête.

    Pratiquez 7 bhastrikas et envoyez l’énergie vers les deux ovaires. Ensuite, repliez les bras en expirant et en laissant les poumons se vider entièrement. Rentrez le ventre, tendez de nouveau les bras, ouvrez la poitrine et sentez le vide qui se fait dans votre ventre. Tenez aussi longtemps que vous le souhaitez.

  • Les vagues de prana, ou vagues de beauté 

    Toujours allongée sur le dos, liez les jambes et pressez fermement les genoux – mains dans le creux des genoux – contre la poitrine. Pressez les cuisses contre le ventre. Pratiquez 7 bhastrikas et, à l’expiration, rentrez fermement le nombril. Envoyez l’énergie vers le visage et les cheveux.

    Posez les mains sous le sacrum, paumes contre le sol, pouces joints. Le poids des hanches presse contre le dos des mains. Inspirez, pressez la jambe droite contre la poitrine et tendez la jambe gauche. C’est comme si vous faisiez de grands pas, alternant la jambe gauche et la jambe droite. Faites-le 7 fois, en pratiquant une respiration bhastrika. Les jambes sont juste au-dessus du sol, ce qui permet de masser les ovaires. Envoyez l’énergie vers le visage et les cheveux. Refaites une série, en commençant cette fois par la jambe gauche repliée.

    Les mains restent sous les hanches. Remontez les genoux, mais gardez les cuisses verticales. Tapez les talons contre les fesses, en alternant le gauche et le droit. Inspirez quand vous tapez avec le talon gauche et expirez quand vous tapez avec le talon droit. Après 7 bhastrikas, envoyez l’énergie vers le visage et les cheveux. Recommencez, en commençant cette fois par l’autre talon. Selon Dinah, c’est un excellent exercice pour stimuler la libido.

  • La purification des nadis

    Les nadis sont les canaux dans lesquels circule l’énergie vitale du corps. En les purifiant, on élimine les blocages physiques et mentaux.

    Allongez-vous sur le dos et posez les pieds par terre, écartés d’environ 30 cm. Les genoux se touchent. Posez les bras, détendus, de chaque côté du corps, la paume des mains vers le haut. Fermez les yeux.

    À l’inspiration, visualisez une lumière blanche qui circule de la paume de la main gauche à la gorge (thyroïde). À l’expiration, évacuez tous vos fardeaux par la paume de la main droite. Ensuite, inspirez par la main droite et expirez par la main gauche.

    Alternez trois ou quatre fois la circulation de la lumière blanche de la gauche à la droite et vice versa. Un exercice profondément relaxant.

  • Exercice pour harmoniser l’énergie

    Restez allongée, jambes légèrement écartées. Frottez fermement les mains l’une contre l’autre, au moins 36 fois. Une fois que les paumes de vos mains sont bien chaudes, posez-les sur le bas-ventre.

    Tournez votre attention vers le pied gauche. Inspirez lentement et sentez l’énergie circuler du pied gauche vers l’ovaire gauche, puis vers la thyroïde et enfin le centre de la tête.

    Expirez et sentez l’énergie dans votre tête, sous la forme d’une lumière blanche scintillante. Inspirez de nouveau et, à la prochaine expiration, envoyez l’énergie de la tête vers la thyroïde, puis vers l’ovaire droit et enfin vers le pied droit. À la prochaine inspiration, faites le chemin inverse, en commençant par le pied droit et en finissant par le pied gauche.

    Répétez 5 fois de chaque côté.

Artboard 1

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :

Newsletter

Restez au courant des nouvelles parutions de Yoga magazine