7 postures pour stimuler l’énergie – L’automne n’a qu’à bien se tenir !

L'été nous donne une énergie merveilleuse... Mais le retour des vacances peut être un poil difficile. Si la fatigue de l'automne se fait (déjà) sentir, voici la solution : un enchaînement de postures vivifiantes du célèbre maître yogi BKS Iyengar.

La série en images

  • La Pince debout (Uttanasana)

    1.        Placez-vous dans la posture de la Montagne (Tadasana).

    2.        Expirez, basculez le bassin vers l’avant et descendez le buste avec le dos long et plat. Posez vos doigts sur le sol ou agrippez vos orteils ou vos coudes. Ne pliez pas les genoux.

    3.        Expirez, rapprochez le torse de vos jambes et relâchez a tête.

    4.        Inspirez profondément, et redressez-vous le dos long et plat, pour revenir à la posture de la Montagne.

    Uttanasana calme le rythme cardiaque et redonne de la force au nerf rachidien. « Tenir cette posture durant deux minutes ou plus fait disparaître la morosité. On se sent régénéré, les yeux brillent et l’esprit est satisfait. »

  • La Chandelle (Salamba Sarvangasana)

    1. Soutenez le bas de votre dos en plaçant les paumes de vos mains dans votre dos, à l’arrière de vos côtes. Puis soulevez vos jambes en les tendant vers le ciel. Gardez les coudes à la largeur des épaules et pressez les épaules bien au sol en montant le sternum vers le menton.
    2. Votre tête est immobile, votre corps forme une ligne droite. Inspirez et expirez 15 fois.
    3. Revenez lentement en position couchée sur le tapis : déroulez doucement votre dos tout en gardant les genoux pliés proches du buste Étirez les jambes et restez couché en Savasana.

    Iyengar précise : «  Salamba Sarvangasana a un effet bénéfique sur la parathyroïde et la thyroïde qui se situent toutes deux dans la nuque. Inverser les lois de la gravité est, de plus, positif pour les intestins : le corps se libère des toxines et on sent que l’on se remplit d’énergie. »

  • La Pince sur le dos (Urdhva Mukha Paschimottanasana II)

    1. Couché sur le dos, soulevez les deux jambes sur l’expire jusqu’à ce que vos pieds arrivent au-dessus de votre tête.
    2. Joignez les doigts, agrippez la plante de vos pieds ou bien l’arrière des jambes et étirez-les vers le haut.
    3. Expirez, ramenez les jambes vers le sol derrière votre tête en écartant les coudes. Gardez les hanches bien au sol.
    4. Restez ainsi durant une minute. Expirez, replacez vos jambes dans la position initiale.
    5. Inspirez, dénouez les mains, les jambes reposent sur le tapis. Détendez-vous.

    Selon le maître de yoga, cette posture fortifie le sentiment d’équilibre physique et psychique. De plus, elle soulage les problèmes de dos.

  • Le Poirier (Salamba Sirsana)

    1. Placez les avant-bras sur le tapis, les coudes à largeur d’épaules.
    2. Joignez les mains, les paumes de vos mains forment une coupe.
    3. Le sommet de votre tête repose sur le tapis de yoga, l’arrière de votre tête touche les paumes de vos mains. Gardez les épaules loin des oreilles.
    4. Avancez lentement vos pieds vers la tête.
    5. Expirez, vos pieds quittent le sol en une petite poussée souple ; soulevez les jambes du sol dans le un même mouvement, les cuisses d’abord vers le buste, les jambes pliées. Étirez-vous vers le haut. Restez une à cinq minutes dans cette posture.
    6. Descendez lentement les jambes vers le sol et sortez de la posture.

    Si vous ne maîtrisez pas cette posture, il est conseillé de l’apprendre avec un professeur. Avez-vous tendance à « dégringoler » ? Iyengar affirme qu’on apprend très facilement l’art de « tomber en yoga ». Et que cela a un effet positif sur notre approche de la vie.

  • La Pince assise (Paschimottanasana)

    1. Expirez, allongez vos bras et tenez fermement vos orteils.
    2. Inspirez, étirez votre colonne vertébrale à partir de votre bassin, vos bras sont étirés vers l’avant à partir de vos épaules.
    3. Expirez et penchez-vous en avant, pliez vos coudes en écartant les bras, approchez votre tronc des cuisses et touchez les genoux ou les tibias avec votre front, votre nez ou peut-être même vos lèvres.
    4. Revenez à la position initiale sur une inspiration.

    Iyengar affirme cette posture fortifie et stimule les reins. « Le cœur, la colonne vertébrale ainsi que les organes du ventre sont bien massés durant cet asana. »

  • Le Bâton inversé avec deux pieds (Dwi Pada Viparita Dandasana)

    1. Allongez-vous sur le dos. Expirez. La plante des pieds bien à plat, pliez les jambes. Les bras vers l’arrière, pliez les coudes et posez les mains à côté des oreilles, le bout des doigts vers vos épaules. Pressez dans les mains et soulevez la tête et le tronc du sol pour poser ensuite le sommet du crâne au sol
    2. Placez vos bras l’un après l’autre derrière votre tête en joignant les mains (comme pour faire le Poirier). Gardez cette posture durant trente secondes à une minute.
    3. Étirez vos jambes l’une après l’autre. Pliez doucement les genoux, dénouez vos doigts, pressez les mains au sol, soulevez la tête en rentrant le menton et faites descendre lentement votre tronc vers le tapis.

     

    Selon Iyengar, cet asana inspire et stimule, et donne force et santé à la colonne vertébrale. Il ouvre la poitrine. Son effet calmant sur l’esprit aide à faire disparaître la colère et la tristesse.

  • Le Cadavre (Savasana)

    1. Étendez-vous à plat sur le dos, vos mains, paumes tournées vers le ciel, sont placées près des cuisses, vos jambes sont un peu écartées.
    2. Fermez les yeux. Au début, la respiration est profonde, puis elle devient douce et lente.
    3. Concentrez votre attention sur toutes les étapes de l’expiration.
    4. Détendez-vous totalement, respirez tranquillement. Restez 15 à 20 minutes dans cette posture.

    Le maître disait que  « lorsqu’on se détend bien, on sent l’énergie couler de l’arrière de la tête vers les talons, et non l’inverse. Cette posture permet de supprimer la fatigue et a un effet calmant sur l’esprit. Savasanaest le meilleur remède contre les tensions de la société moderne. » 

Artboard 1

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :

Newsletter

Restez au courant des nouvelles parutions de Yoga magazine