YOGADOLESCENT : un échange enrichissant

Céline Barrelet a toujours eu une âme d’artiste. Elle possède plusieurs cordes à son arc. Son regard aiguisé de peintre et photographe s’étend jusqu'à son approche corporelle du yoga.

Danseuse et gymnaste depuis son plus jeune âge, Céline Barrelet s’est naturellement dirigée vers le yoga. Elle suit la formation de professeur au centre Ashtanga Yoga Paris. C’est ainsi qu’elle rencontre Linda Muro, présidente de l’association à but non-lucratif Connection Karma, qui lui propose de partager sa passion du yoga auprès de collégiens. L’objectif de cette association est de rendre le yoga plus accessible aux personnes aux revenus modestes qui n’iraient pas à un cours de manière spontanée.

© Laura Innocente

C’était en 2016. L’expérience se déroule auprès d’adolescents scolarisés en 3ème au lycée technique Hector Guimet, dans le 19èmearrondissement de Paris. Le lycée est classé en ZEP (zone d’éducation prioritaire), et la classe est uniquement composée de garçons, pour la plupart en difficulté scolaire et familiale. Assez turbulents, ils sont très dissipés. Céline a beau être enthousiaste, les questions fusent dans son esprit. Elle se demande notamment : « Est-ce que je serai à la hauteur ? ». Pour elle, la question du dépassement de soi est centrale. L’aspect social du yoga l’inspire et l’incite à entrer en contact avec les élèves pour aborder la période de changement corporel liée à l’adolescence.

Une fois par semaine durant trois mois, elle retrouve les élèves dans le gymnase de leur école. La professeure donne des cours d’Ashtanga revisité afin de mieux répondre aux problématiques des adolescents. Elle est accompagnée du professeur d’EPS qui encadre les séances. Les élèves, peu motivés au départ, ont des a priori sur le yoga… et préfèreraient faire du foot ! Bienveillante et à l’écoute, Céline réussit à créer au fil des semaines des liens avec les garçons qui finissent par prendre le projet à cœur.

« J’ai beaucoup aimé partager ma passion avec des personnes qui ont besoin du yoga, mais ne le savent pas.»

À l’occasion du dernier cours, elle organise une séance photo au Centquatre-Paris, un centre dédié à l’art et à la culture. Aboutissement de cette expérience d’initiation au yoga, les photos qu’elle a prises sont l’expression artistique du projet social et ont aidé les jeunes à prendre conscience de leur corps et à développer leur confiance en eux. Céline a été très touchée par la fierté qu’ils ont éprouvés à se voir exposés sur le mur de leur lycée. Humainement, la jeune femme a beaucoup appris sur elle-même et aimerait poursuivre ce type de rencontres qu’elle qualifie de « choc des mondes ». À la suite de cette expérience, Céline a gardé contact avec certains élèves, finalement séduits par la discipline du yoga.

 

Stéphane dans la posture de l’Arbre © Céline Barrelet

« Quand on nous a dit qu’on allait faire du yoga, on ne s’y attendait pas et on se demandait comment ça allait se passer… J’ai rencontré des difficultés, mais avec le temps, on a beaucoup appris en souplesse et réflexion. J’ai beaucoup apprécié le yoga avec Céline, on a tous aimé en fin de compte. Les photos sont superbes, c’était parfait, je les ai toujours ! » – Stéphane Kamagate

 

Morgan fait l’Équilibre © Céline Barrelet

« Je faisais déjà du sport alors j’étais content d’avoir des cours de yoga, même si l’avis de la classe en général était plutôt contre. Au début, j’ai eu un peu de mal, car je ne suis pas souple, mais au fur et à mesure des séances, je me suis habitué, et j’ai bien aimé, ça nous a tous un peu rapproché, c’est amusant. » – Morgan Moreno

 

Texte : Julie Nirchio
Artboard 1

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :

Newsletter

Restez au courant des nouvelles parutions de Yoga magazine