Qu’est-ce que je veux vraiment ?

Savoir ce que l'on veut - vraiment - ce n'est pas si simple. Est-ce que ma vie ressemble à l’image que je m’en étais faite ? Pourquoi ne suis-je pas plus heureux-se ? Ma relation amoureuse ou mon travail me comblent-ils ? Il n’existe pas de réponses universelles. Voici une série qui vous aidera à vous tourner vers l’intérieur, là où résident les réponses et solutions qui vous correspondent vraiment.

Dans cette série, c’est le confort qui prime. N’hésitez pas à soutenir votre corps à l’aide de blocs de yoga, de serviettes enroulées, de couvertures et de coussins, afin de rester longtemps dans chaque posture et d’en tirer un maximum de bénéfices.

Texte : Astrid Maria Boshuisen & Photographies : Hanke Arkenbout 

La série en images

  • LE PAPILLON

    Asseyez-vous sur un coussin ou une couverture pliée. Les genoux sont pliés et retombent vers l’extérieur, les plantes des pieds sont jointes. S’il le faut, vous pouvez placer des blocs ou coussins sous chaque genou. Expirez en avançant lentement la poitrine. Laissez vos pensées ralentir en vous concentrant sur votre respiration. N’oubliez pas de pratiquer une respiration ventrale. Restez ainsi pendant 3 à 5 minutes, et détendez-vous.

     

    Bénéfices

    Cet exercice stimule l’énergie des reins et de la vessie. En médecine traditionnelle chinoise, on dit que les reins sont source de yinet de yang, ces énergies froide et chaude qui, ensemble, s’équilibrent. Le Papillon encourage la relaxation mentale et amène l’attention vers le ventre. Vous vous rapprochez de vous-même, de votre essence et du centre de votre existence.

  • LA PINCE ASSISE

    Asseyez-vous, jambes tendues devant vous. Si c’est trop difficile, placez une couverture enroulée ou un coussin sous vos genoux et/ou sous vos fesses. Expirez et penchez-vous en avant en partant des hanches. Détendez-vous complètement. Tenez la posture pendant quelques minutes.

     

    Bénéfices

    Cette flexion avant stimule l’énergie des reins et de la vessie, elle aussi. Elle donne confiance, en soi et en les autres, ce qui est essentiel pour oser être soi-même.

  • LES AILES D’ANGE
    (variation de Paschima Namaskaren Papillon sur le dos)

    Asseyez-vous et posez le dos de vos mains croisées contre votre dos. Expirez et penchez-vous lentement en arrière, jusqu’à ce que vous soyez allongé sur vos mains. Si vous le souhaitez, vous pouvez poser un coussin, un bloc ou une couverture sous votre tête. Pliez les jambes et posez les plantes de vos pieds l’une contre l’autre, comme dans le Papillon. Détendez-vous dans cette position de 3 à 5 minutes.

     

    Bénéfices

    Cette posture stimule l’énergie du cœur et des poumons, qui vous aident à trouver votre passion et à oser l’exprimer. Ainsi, vous apprenez à être vous-même et à faire preuve de courage, mais aussi de compassion, envers vous-même et envers les autres.

  • LA TORSION ALLONGÉE

    Écartez les bras et posez-les en cactus de chaque côté de votre torse à un angle de 90°. Les paumes des mains sont ouvertes. Vous pouvez placer une couverture roulée sous la pointe des omoplates pour ouvrir la poitrine. Relevez les jambes et pressez les genoux l’un contre l’autre, puis laissez lentement vos jambes retomber vers la gauche. Si vos genoux ne touchent pas le sol, vous pouvez placer un coussin en dessous, ou entre les genoux. Tournez doucement la tête vers la droite. Respirez tranquillement ainsi, de 3 à 5 minutes. Revenez en position initiale. Cette fois, laissez les jambes retomber vers la droite, et tournez la tête vers la gauche.

     

    Bénéfices

    Cette torsion accentue la souplesse, rééquilibre le système nerveux et stimule profondément l’énergie du cœur et des poumons. Elle vous procurera détente et satisfaction : une véritable bouffée d’air frais.

  • VARIANTE DU CHIEN TÊTE EN BAS

    Agenouillez-vous et posez les mains devant vous, à largeur d’épaules. Faites un pas en arrière avec les deux jambes pour finir en Planche – les pieds sont écartés à largeur de hanches. Levez les ischions et formez un triangle avec votre corps. Ensuite, dynamisez la posture en faisant un mouvement de pédalage avec les genoux. Revenez en Planche avant de vous remettre à genoux.

     

    Bénéfices

    Dans votre cœur, vous êtes tout à fait vous-même – absolument satisfait, sans l’envie d’être un autre ou de masquer qui vous êtes. Le Chien stimule l’énergie du cœur, via la paume des mains, et vous encourage à ressentir les qualités de cet organe : bonheur, plaisir, respect et gratitude.

  • LE KARATÉ KID

    Placez-vous jambes écartées à largeur de hanches. Levez les bras à l’horizontale, à hauteur de poitrine, et déplacez votre poids sur la jambe droite. Levez la jambe gauche en avant, genou plié. Tournez votre attention vers le pied porteur, en respirant lentement. Laissez retomber les bras et la jambe. Déplacez votre poids sur la jambe gauche. Soulevez la jambe droite et les bras, en tournant cette fois votre attention vers le pied gauche porteur. Respirez lentement. Répétez plusieurs fois.

     

    Bénéfices

    En pratiquant le Karaté Kid, vous pressez fermement le pied au sol et, ainsi, vous vous ancrez à la terre. Tout comme une plante ou un arbre, qui ne peuvent survivre sans leurs racines, nous avons nous aussi besoin de nous enraciner dans le sol pour pouvoir nous développer mentalement et devenir la personne que nous sommes vraiment.

  • LE DRAGON VOLANT
    (variante de Virabhadrasana III)

    Toujours en Karaté Kid, debout sur la jambe gauche, repoussez la jambe droite en arrière : elle représente la queue du dragon. Ensuite, levez les bras de chaque côté du corps et vers l’arrière, comme les ailes du dragon. Tenez la posture pendant quelques instants, puis reposez la jambe droite. Pratiquez la même posture, mais en vous tenant sur la jambe droite cette fois-ci. Levez la jambe gauche en arrière et placez les bras de chaque côté du corps. Répétez une deuxième fois pour chaque jambe.

     

    Bénéfices

    Le Dragon volant stimule les pieds, ce qui accentue l’ancrage au sol. Sans oublier que faire semblant de voler renouvelle l’énergie et l’enthousiasme.

  • LE YOGA SQUAT
    (Malasana)

    Écartez les pieds légèrement plus que la largeur des hanches, en les tournant vers l’extérieur. Pliez les jambes et accroupissez-vous. Joignez les mains et pressez doucement les coudes contre l’intérieur des genoux. Les pieds sont entièrement pressés contre le sol, des orteils aux talons – si nécessaire, vous pouvez placer un petit coussin sous les talons. Prenez conscience de votre respiration ventrale et tournez toute votre attention vers votre ventre.

     

    Bénéfices

    Cette posture vous fait prendre conscience en profondeur de votre ventre et de votre bassin – là où résident de merveilleuses choses : votre intuition, votre essence, votre force, vos talents et vos qualités. Vous parviendrez ensuite plus facilement à y faire appel.

  • LE SINGE DANSANT

    Toujours en Squat, posez les mains par terre et reportez votre poids sur l’avant de vos pieds. Ensuite, faites de légères torsions en partant du bassin et en vous balançant sur l’ensemble de la plante des pieds.

     

    Bénéfices

    Cette posture stimule le point réflexe des reins sur la plante des pieds. Selon la médecine traditionnelle chinoise, cela dissoudra votre indécision.

  • LE SINGE OSCILLANT

    En partant une nouvelle fois du Squat, asseyez-vous par terre et arrondissez le dos. Laissez-vous lentement aller en arrière puis remontez. Répétez plusieurs fois. Allongez-vous un moment en Cadavre pour vous détendre et pour sentir les effets de la série sur votre corps et votre esprit.

     

    Bénéfices

    Ce mouvement masse légèrement le dos, ce qui détend le système nerveux. Vous apprenez à vous montrer joueur et à ne pas prendre les choses trop au sérieux : la roulade est en effet une jolie métaphore du fait que l’on trouve parfois son chemin en se retrouvant d’abord la tête en bas.

Artboard 1

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :

Newsletter

Restez au courant des nouvelles parutions de Yoga magazine