Série pour renforcer les défenses immunitaires

Chasser les idées noires et ouvrir son coeur sont bons pour le système immunitaire. Une raison de plus de pratiquer le yoga en ces temps très particuliers que nous vivons.
Chassez les idées noires…

Catherine Saurat-Pavard nous propose de pratiquer cette série précédemment publiée dans Yoga magazine. Elle nous explique pourquoi :
« Lorsque nous nous sentons en état d’insécurité ou de peur, l’espace énergétique de notre cœur a tendance à se refermer. Les idées « noires » ou pensées « négatives » peuvent commencer à tourner en rond dans notre esprit et faire chuter notre moral, ce qui à terme, entraîne des failles dans notre système immunitaire. Cette série de Yoga Kundalini permet de dissoudre les pensées négatives et d’ouvrir l’espace énergétique du cœur. Ce qui permet de renforcer nos défenses et de rester aligné avec notre être profond. Si à certains moments, vous sentez la peur ou les doutes vous envahir, je vous suggère de penser à ces mots de Yogi Bhajan, maître de Yoga Kundalini : « Là où il y a de la peur, il n’y a pas d’amour. Là où il y a de l’amour, il n’y a plus de peur ni de doute » . Sat Nam. »
Attention

Attention si vous êtes enceinte
La respiration du feu et la rétention « mulhband » sont déconseillées aux futures mamans. La série peut se faire avec une respiration normale sans réaliser de rétention « mulhband ».

La série en images

  • Mise en énergie

    Avant de démarrer la pratique, je frotte mes paumes de main l’une contre l’autre devant ma poitrine puis, mains en prière, je chante trois fois le mantra Ong Namo Guru Dev Namo (Je m’incline face à la divine sagesse, face au divin enseignement intérieur). Je fais quelques flexions de colonne vertébrale, grenouilles ou Salutations au Soleil.

  • Connexion, respiration et conscience au cœur

    Debout, les pieds écartés de la largeur du bassin, les mains en prière, pouces contre le sternum, le regard fixe sur un point à l’horizon, j’active une respiration du feu : j’inspire et j’expire de façon égale par le nez, en rentrant le nombril à chaque expiration. 3 minutes.

    Sentir la connexion du nombril avec le centre du cœur. Pendant la période des “lunes” * ou la grossesse, il convient de rester sur une respiration longue et profonde.

    * la période des menstruations dans la tradition amérindienne.

  • Libérer les anciennes énergies et le mental

    Les pouces à la racine des petits doigts et je referme les autres doigts en poing. À l’inspiration, je projette le bras droit vers l’avant, à l’expiration, je plie mon coude vers l’arrière, en alternant bras droit et gauche. 3 minutes.

    Sur la dernière inspiration, je viens tirer mes coudes vers l’arrière en serrant périnée et nombril (mulhband). L’énergie se condense, j’expire en relâchant les fermetures. Accueil des sensations.

  • Activation de l’énergie du cœur

    Les pouces à la racine des petits doigts, je viens dessiner des cercles avec les bras dans un mouvement rapide et rythmique, les épaules détendues. J’inspire en montant les deux bras vers le ciel par l’avant, j’expire en les faisant descendre par l’arrière. 2 minutes.

    Bras tendus, poumons pleins quelques secondes, en expirant, mes bras redescendent par les côtés le plus lentement possible pour découvrir tout l’espace de mon champ magnétique. Les yeux fermés, je laisse ma conscience glisser du sommet de ma tête jusque dessous mes pieds, et l’inspiration remonter du dessous des pieds jusqu’au-dessus de ma tête, trois fois. Sensation d’harmonie dans tout le corps.

  • Renforcer le champ magnétique

    Les doigts entrelacés devant le centre du cœur, dans un mouvement rapide (respiration puissante), j’amène les mains au front à l’inspiration et au niveau du nombril à l’expiration. Cela renforce mon champ magnétique et rosit mes joues. 3 minutes.

    Pour terminer, j’inspire et retiens le souffle 10 secondes, les mains devant la poitrine en tirant avec les coudes vers l’extérieur. À l’expiration, j’apprécie les différentes manifestations énergétiques.

  • Équilibre du mental et des polarités électriques

    Les coudes pliés, les mains de face, avec le mantra Sa Ta Na Ma (Infini Vie Mort Renaissance – le cycle de la vie), je viens presser le pouce avec l’index de chaque main sur Sa, le pouce et le majeur sur Ta, le pouce et l’annulaire sur Na et le pouce avec l’auriculaire sur Ma. Une récitation complète du mantra par inspiration et expiration. À réciter mentalement. La pression des doigts vient activer les différents méridiens du corps en alternant les polarités. 3 minutes.

  • Recentrage et connexion intérieure

    Avec l’index droit, je ferme ma narine droite, j’inspire par la narine gauche (sur 10 secondes) puis j’expire par la bouche en rond (sur 10 secondes). 3 minutes.

    Pour finir, à l’écoute de ma respiration naturelle, paupières closes, mon regard glisse dans le centre de mon cœur, paume de la main gauche au milieu de la poitrine, la paume de la main droite par-dessus, je me connecte à ma profondeur et à mon intention pour la journée. 2 minutes. Je m’allonge en relaxation 7 à 11 minutes. De retour en posture simple, je referme l’espace avec le mantra Sat Nam (Sat – la vérité, et Nam – l’identité).

     

     

Artboard 1

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :

Newsletter

Restez au courant des nouvelles parutions de Yoga magazine