Yoga runique

Neuf postures pour acquérir la force tranquille

C’ est peut-être le caractère magique de l’alphabet runique qui a donné l’idée au mystique allemand Siegfried Adolf Kummer de s’en servir pour pratiquer des postures de yoga. Selon lui, la combinaison de postures et de sons permet de faire circuler l’énergie des runes dans le corps. Comment, exactement ? Justement en utilisant son corps et sa voix. Chaque rune possède un pouvoir unique sur le physique et le mental. Réaliser la forme de chaque lettre avec son corps tout en prononçant la rune permet de calmer son esprit au plus profond.

La série en images

  • Is (glace)

    Symbolise : s’immobiliser un instant

    La première rune, Is, offre stabilité et concentration. Placez-vous debout, visage tourné vers le nord (vous pouvez trouver une boussole sur votre smartphone pour vous aider). Les bras pendent le long du corps, les talons se touchent, les orteils sont tournés vers l’extérieur. Vous vous sentez bien stable ? Faites le son « Iiissss ». Restez à l’écoute de vous-même et sentez la puissance de la terre qui pénètre dans votre corps via vos plantes de pieds et remonte jusqu’au sommet de votre crâne.

  • Kenaz (lumière)

    Symbolise : l’illumination

    Pour représenter la rune Kenaz, levez les bras devant vous, en l’air, à un angle de 45 degrés. Vos pieds restent dans la même position que pour la posture précédente. Vous pouvez éventuellement étirer un peu les bras en partant des flancs. Prononcez la rune : « Kaaaa », la vibration du son pénètre dans le corps par les paumes des mains, vers le diaphragme, et peut-être un peu plus bas, vers le plexus solaire, juste au-dessus du nombril. Ka quitte le corps par les plantes des pieds. Pendant ce temps, imaginez que vous faites entrer la lumière et le feu dans votre corps via les mains. Pensez littéralement : lumière et feu ! La force du feu et la sagesse de la lumière vous aideront à tenir debout avec beaucoup de stabilité.

  • Mannaz (homme)

    Symbolise : nous-mêmes

    Pour représenter la rune Mannaz, soulevez les bras de part et d’autre à un angle de 45 degrés. Les paumes des mains sont tournées vers le plafond. Les hommes et femmes qui utilisaient la magie des runes – des sages – supposaient qu’ainsi, on reçoit la force d’en haut. Prononcez « (Hu)mmmm » (comme le mantra Hum en sanskrit, qui donne de l’énergie au corps et élimine la négativité). Vous sentirez le courant énergétique pénétrer par le sommet du crâne et parcourir le corps de haut en bas jusqu’aux pieds. Mannaz nous rappelle que, souvent, nos problèmes naissent en nous-mêmes, et que c’est donc à nous de les vaincre – d’ailleurs, tenir cette posture pendant quelque temps est déjà une victoire en soi !

  • Ur (force)

    Symbolise : l’indépendance

    Inspirez, tendez les bras en l’air puis penchez-vous vers le sol à partir de la taille. Vos doigts pointent vers le sol, et peuvent éventuellement le toucher (vous pouvez aussi vous aider d’un bloc). Orientez votre regard entre vos jambes, vers un point situé derrière vous. Continuez de respirer tranquillement. Faites le son « Uuuuu » et “tirez” l’énergie de la terre, prenez sa force stabilisante en vous. L’énergie entre par vos plantes de pieds puis ressort par l’extrémité de vos doigts. Le développement se fait par la grâce du changement : nous vivons souvent les périodes de transition comme une perte, mais à y regarder de plus près, ces changements nous aident justement à avancer plus tard.

  • Gebo (croisée)

    Symbolise : la fertilité

    La rune Gebo est spéciale, parce qu’il s’agit d’une posture sans son. Tenez-vous droit, pieds écartés à largeur de hanches, et tendez vos bras de part et d’autre, à hauteur d’épaules. Les paumes des mains sont tournées vers le sol. Tandis que vous vous tenez ainsi, en silence, imaginez que l’énergie vitale pénètre votre corps par l’arrière de votre tête et la paume de votre main droite. Ensuite, l’énergie superflue s’évacue par la paume de la main gauche et les pieds. Quand vous vous trouvez à un tournant de votre vie, Gebo vous aide à rester à l’écoute de votre ressenti, quoi qu’il arrive, afin de développer une sérénité à toute épreuve.

  • Naudiz (besoin)

    Symbolise : la transformation et le développement personnel

    En partant de Gebo, soulevez le bras droit et baissez le bras gauche à un angle de 45 degrés. La nuque reste droite. Prononcez le mantra « Nnnnnn ». Imaginez qu’un courant d’énergie positive entre par l’arrière de votre tête et la paume de la main droite. Puis évacuez l’énergie superflue par la main gauche et les pieds. Le son « Nnnnnn » est celui de la transformation. Vous approchez de la fin de la série ; le changement est enclenché.

  • Tiwaz (sacrifice)

    Symbolise : la réussite

    Pour pratiquer Tiwaz, placez-vous debout et tendez les bras de part et d’autre de votre corps, et vers le bas, à 45 degrés environ. Faites le son « T ». L’énergie entre par les pieds et remonte en spirale jusqu’au sommet du crâne. La forme de cette rune rappelle celle d’une flèche. La fréquence vibratoire de la lettre T vous donne l’opportunité de résoudre quelque chose (sur le plan karmique). Si vous y parvenez, l’autoréflexion fera place à l’autorenforcement. Vous n’avez plus besoin de penser, vous êtes.

  • Hagalaz (grêle)

    Symbolise : le changement radical

    La posture qui conclut cette série est Hagalaz. Cette suite de postures dynamiques qui comprend Gebo, Naudiz, Ehwaz, Is, Mannaz et Tiwaz se pratique tout en scandant « Ha ha ha ha ha ». Vous ressentez de la chaleur dans la région du coeur ; votre cage thoracique s’ouvre. Et vous sentez que vous parvenez à être et à rester centré sur vous-même tandis que les asanas et les sons se meuvent en vous. C’est ça, l’autorenforcement. Pour finir, restez un moment debout, bras le long du corps. Fermez les yeux et passez vos sensations en revue. Puis ouvrez les yeux et poursuivez votre journée.

Artboard 1

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :

Newsletter

Restez au courant des nouvelles parutions de Yoga magazine